15 et 16 Août : deux nuits des étoiles filantes à Felleries (59740 NORD)

Publié le par yvaton

Deux nuits d’observation des étoiles filantes les 15 et 16 août à Felleries, 59740, près du terrain de football, à partir de 21h30.

C'est la suite des "Trois nuits des Etoiles" de l'AFA des 24, 25, 26 juillet 2009 organisée à Felleries par l'Association Constant Ruffin-Les Perséides, mon club d'astronomie, dont le bilan et les photos se trouvent en suivant ce LIEN.

Ces deux soirées seront plus axées sur l'observation des étoiles filantes que celles de juillet, plutôt consacrées au matériel d'observation et au repérage des constellations.

Elles ne sont pas sous l'égide de l'Association Française d'Astronomie, car elles ont été décidées par les instances de mon club astro, c'est du bonus en quelque sorte...

Comme il nous reste du "matériel pédagogique" (cartes du ciel) des nuits de l'AFA, elles seront distribuées durant ces deux nuits. L'entrée est bien entendu gratuite, et vous trouverez en bas d'article le plan de situation du site d'observation.


Qu’est-ce qu’une étoile filante ?

Définition de Wikipédia : « On appelle étoile filante le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps extraterrestre (météore). Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire,  phénomènes dus principalement à la compression de l'atmosphère en avant du corps supersonique (et non à la friction). Le phénomène se passe entre 120 et 85 kilomètres d'altitude.

Une étoile filante est principalement un morceau de comète dont la Terre coupe la trajectoire. Un météore qui atteint le sol s'appelle une météorite et plus généralement les corps pouvant créer de tels phénomènes sont appelés météoroïdes. »

Crédit photo Rick Scott

 

Tous les ans aux mêmes époques, l'orbite de la Terre croise des nuages de poussières laissés par des comètes.

 

Trajectoire d'une comète : source AFA

 

Cela provoque des « pluies » d'étoiles filantes qui semblent toutes provenir par un effet de perspective du même point du ciel :  le radiant. Ces pluies périodiques d'étoiles filantes portent un nom dérivé de la constellation où se trouve leur radiant. Certaines étoiles filantes ne semblent pas venir du radiant, ce sont des grains de poussière n'appartenant pas au nuage traversé, on les appelle des sporadiques. Ainsi, les Perséides (visibles en août) ont leur radiant dans la constellation de Persée, près de celle de Cassiopée avec son « W » si caractéristique. Il y a près de 70 essaims météoritiques, chacun étant nommé selon son origine : Léonides, Orionides, Lyrides, etc.

 

Carte : source AFA


L’origine de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides est dû au croisement de l’orbite de la Terre et de celle chargée de poussières de la comète périodique 109P/Swift-Tuttle (du nom de ses découvreurs) Ces grains de poussières pénètrent à 210 000 km/h soit 59 km/s dans l'atmosphère, brûlent à cause de l’échauffement par frottement dans l’atmosphère (2000 °C) et se désintègrent, créant ainsi l’apparition de traînées lumineuses (vers 115 km d’altitude) jusqu’à leur extinction (environ 90 km d’altitude).

La période d’activité des Perséides se situe entre le 17 juillet et le 24 août, avec un pic qui tombe cette année le 12 août, vers 8h30, donc en plein jour et non visible, c’est le moment où l’on peut en dénombrer le plus à l’heure ( 90 environ), mais on peut en voir pas mal en dehors de cette période.

Les Perséides sont aussi appelées poétiquement « Larmes de Saint Laurent », dont la fête tombe le 10 août, donc quasiment en plein maximum…

 

Lors des dernières Nuits des Etoiles du 24 au 26 juillet, on a pu en voir beaucoup, dont  une qui a laissé une traînée qui est restée visible pendant quelques secondes, et ce n’était que 7 jours environ après le début. Donc, si la météo s’y prête, on devrait en voir pas mal durant ces deux nuits d’observation du 15 et du 16 août.

On pourra aussi regarder au télescope lors de ces Nuits : la Lune, qui sera au milieu de son dernier quartier, avec ses cratères et ses « mers », Jupiter un peu plus tard dans la nuit, des étoiles doubles (Albiréo, Alcor et Mizar, etc.), quelques amas d’étoiles comme M13, des nébuleuses comme M57 et des galaxies, principalement celle d’Andromède.

Il y aura aussi le passage des satellites et des « flashs » de satellites de type Iridium (dont un à magnitude –8  le 16 à 22h22 !!!). Mais nous ne verrons malheureusement pas le passage de la station spatiale, son orbite ne passant au-dessus de la région de Felleries que du 18 au 22 août entre 4h et 6h du matin selon le jour …

 

Pour l’observation des étoiles filantes, pas besoin d’instrument ni de jumelles, les yeux suffisent, la vitesse de celles-ci ne permettant pas d'avoir le temps de les pointer avec un instrument quelconque. Une bonne dose de patience, une chaise-longue pour éviter le torticolis, des vêtements chauds et des boissons chaudes, car les nuits commencent à être fraîches, il n’en faut pas plus …


Comment trouver le site d’observation de Felleries?

Tout simplement en regardant ce plan :


Plan du site : source Les Perséides.com, le site web de l'association

Constant Ruffin-Les Perséides

Le site se trouve  presque au bout du petit chemin au pied de l’église de Felleries, près du terrain d’entrainement de foot. Un panneau en bois « Site d’observation de l’association Constant Ruffin », "gravé dans la masse" tant bien que mal par votre serviteur indique la direction, quand on est rue de l’Eglise.

 

N'hésitez pas à venir nombreux, c’est gratuit !



Publié dans ASTRONOMIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

@vesnophis 18/08/2009 15:11

Encore merci pour le super accueil, samedi soir. j'ai apprécié la disponibilité de tout un chacun pour faire découvrir à ceux qui lèvent la tête que regarder le ciel s'apprend.

yvaton 18/08/2009 18:27


Merci d'être passé nous voir, et quand tu veux !
J'ai mis un article sur le bilan et les photos des deux soirées d'observation de Felleries sur la communauté, mais il a pas l'air d'être passé, je l'ai mis à 18h00 environ aujourd'hui...
On verra bien si il veut bien passer,
@+,
Michel.


Jean Jacques 17/08/2009 17:50

Bonsoir Yvaton :)

J'en ais aucune idée pour l'objectif ....
mais si j'ai bien lu tu dispose d'un 300D alors que là il est proposé pour un 450D???? soit prudent .....

@+

yvaton 17/08/2009 18:25


OK, j'ai envoyer une question au vendeur, comme ça vient de Pologne, j'espère
qu'il a pris le chtimi en deuxième langue !
@+,
Michel


Jean Jacques 16/08/2009 18:50

Oups !!! Désolé Michel pour le Raccourci Yvon ;(

@+

yvaton 17/08/2009 17:29


Bonjour Jean-Jacques,
C'est pas grave pour le diminutif ! Yvaton est un surnom que l'on m'a collé dans mes jeunes années... Certains même pense que mon nom de famille est Aton, et m'appellent Yves. Donc parent avec Aken
Haton, l'égyptien sans doute !
Pour en revenir à la macro, j'ai trouvé ça sur Ebay :
http://cgi.ebay.fr/Jeu-de-bagues-macro-Canon-AF-EOS-450D-400D-50D-ECO_W0QQitemZ350238355832QQcmdZViewItemQQptZFR_IQ_PhotoVideo_Photo_Objectifs_Zooms?hash=item518bd53178&_trksid=p3286.c0.m14

Sais-tu ce que ça vaut ? Il semblerait que l'autofocus fonctionne avec ce type de bague, car elles assurent la continuité des contacts électriques...
@+,
Michel.


Jean Jacques 16/08/2009 18:48

Bonsoir Yvon,

je ne pourrais t'être de bons conseils pour le choix des objectifs macros , je fais également avec les moyens de bord .......
trois objectifs Canon l'EFS 18/55 et les EF 55/200 et 75/300 ....

@+

Jean Jacques 15/08/2009 10:08

Bonjour Yvaton,

Je découvre ton blog par l'intermédiaire du forum des bloggers en Avesnois

Je reviendrais avec plaisir te rendre visite

@+