Essais du filtre Astronomik Pro Planet 742 nm sur la Lune du 8 avril

Publié le par yvaton

Le filtre Astronomik 742 nm est arrivé en même temps que la PST Coronado, je l'ai donc essayé deux jours après sa réception sur la Lune...


Quelques détails sur ce filtre, issus du site d'Optique Unterlinden chez qui je l'ai acheté :

" Ces filtres sont parfaits pour l'observation de la Lune et des planètes, notamment Mars, avec des instruments dont le diamètre est supérieur à 150mm. Il s'agit d'un filtre IR Pro 742 qui ne transmet que le spectre infrarouge dont les longueurs d'onde sont supérieures à 742nm. Dans cette partie du spectre, invisible à l'oeil humain mais observable par les capteurs CCD et photo, les effets de la turbulence sont réduites par rapport au spectre visible. Par conséquent, cela permet d'obtenir des images bien plus contrastées que celles obtenues de façon classique dans le visible. Enfin, comme le fond de ciel se trouve totalement "éteint" par le filtre, il devient possible de photographier les planètes en plein jour."


Le diagramme de transmission :

astronomik-proplanet-742 trans full

" Sur ce diagramme figure le pourcentage de transmission (en ordonnée) en fonction de la longueur d'onde de la lumière incidente (en abscisse). 400nm correspond au bleu profond, 520nm au vert et 600nm au rouge. La raie de l'hydrogène ionisé, l'élément le plus abondant de l'Univers, se situe à 656nm.
La ligne rouge délimite la courbe de transmission du filtre ProPlanet 742. Les histogrammes oranges signalent les principales longueurs d'onde caractéristiques de la pollution lumineuse (vapeur de sodium, vapeur de mercure, etc.). Les histogrammes verts correspondent aux raies d'émission des nébuleuses diffuses et planétaires. La courbe grise correspond à la sensibilité nocturne de l'oeil humain (on voit que l'oeil humain est insensible à la raie H-alpha !)."

Caractéristiques techniques :

  • Transmission voisine de 96% dans les longueurs d'onde comprises entre 742nm et 1100nm.
  • Bloque les longueurs d'onde visibles, entre 350nm et 730nm
  • Parfocal avec les autres filtres Astronomik
  • Epaisseur du verre : 1mm
  • Résistant à l'humidité, aux salissures et aux rayures. Grande longévité.
  • Ne réduit pas les performances optiques de l'instrument

 

 

Quoiqu'on en dise, ce filtre retient quand même pas mal de lumière, et j'ai dû descendre sérieusement le temps d'obturation de la webcam pour obtenir des images correctes. Néanmoins il n'y a pas photo au niveau de la réduction de la turbulence et du piqué de l'image : je n'ai jamais eu de résultats aussi probants sur la Lune, on verra plus tard ce que ça donne sur Saturne, en espérant que la luminosité ne soit pas trop "bouffée" par le filtre, car je crois que l'ouverture de mon télescope est peut-être limite (150mm), d'après la description du filtre ci-dessus.


Voici les images (11 plans) de cette nuit-là (télescope Newton 150x750, barlow x2, filtre Astronomik Pro Planet 742nm, traitement Registax 5 de 300 images par plan dont 100 retenues) :

lune A1

 

lune B1

 

lune C2

 

lune D2

 

 

La mosaïque des quatre premières :

lune ABCD

 

 

Et la suite :

lune E1

 

lune F1

 

lune G1

 

lune H1

 

lune I1

 

lune J1

 

lune K1

 

 

La mosaïque de celles-ci :

lune E à K

 

 

Et la mosaïque complète :

mosaique 1


L'image originale grand format est consultable ICI

 

Le prochain article portera, si le temps le permet, sur de nouvelles observations du soleil au PST Coronado.

 

 


Commenter cet article

omnitech support reviews 18/12/2014 11:08

Believe me! This is one of the places you should visit at least once. I was fortunate enough to be here couple of times. Unfortunately I had call off the whole trip once because of the inclement weather.