Premiers essais de la PST Coronado : protubérances

Publié le par yvaton

La PST Coronado est arrivée le 6 avril... Après bidouillage d'une platine provisoire pour l'installer en "piggy-back" sur le dos du Newton, j'ai pu effectuer mes premiers essais visuels et photographiques. La fixation sur la platine est déjà un peu spéciale : les deux filetages (au pas Kodak) de la PST ne sont écartés que d'environ 2 cm, ce qui réduit déjà les possibilités de fixation, car deux molettes au pas américain ne cohabitent pas ensemble sur une distance aussi petite... Il a donc fallu que je récupère sur les colliers de la 80ED les vis au pas américain à tête fraisée (des 6x30) pour que le montage soit solide. Deuxième inconvénient : le réglage de mise au point, qui est situé à l'arrière de la PST, est mal placé car il touche à la platine, arrivé à un certain point de focalisation... Il a fallu que j'intercale deux écrous de 13 pour faire une épaisseur entre la platine et la PST, histoire d'avoir un peu plus de débattement pour pouvoir régler la focalisation... A part ça, tout a bien été au niveau installation...

coronado-pst


Premiers essais en visuel où le soleil apparait en rouge sombre, occupant la moitié du champ de l'oculaire, on peut voir une petite tache solaire, un peu la granulation et des protubérances, bien que l'oculaire Kellner de 20 mm livré avec la PST ne soit pas un modèle de qualité, au prix où la PST coûte, z'auraient pu faire un effort de ce côté-là !

Pour vous en donner une idée, j'ai fait cette photo en projection oculaire avec un oculaire Plössl de 20 mm et mon petit APN Olympus (en taille normale en cliquant sur l'image) :

P1010116Dur-dur pour faire la mise au point, qui n'est sans doute pas au top sur cette photo !

 


Je met ensuite une webcam SPC900 couleur dans le porte-oculaire et j'essaye vainement de faire une mise au point : impossible ! Il faut absolument mettre un barlow (ou faire une projection par oculaire) pour faire la mise au point, la webcam munie de son adaptateur n'arrivant pas au point focal car trop de longueur...  Il y aurait bien la possibilité de supprimer la bague allonge située sous le porte-oculaire, mais celle-ci, vraisemblablement collée au Loctite, ne veut pas se dévisser, contrairement au porte-oculaire, et comme le matos est neuf, pas question de forcer et de perdre le bénéfice de la garantie. Je décide d'utiliser la SPC900  à capteur N et B  1/3" pour mes premiers essais, la résolution de ce type de capteur étant plus fine que celle d'un capteur couleur.

J'ai donc mis l'adaptateur court que m'a tourné mon collègue de club astro Gérard et l'optique d'une barlow x2 Célestron dont le diamètre et le pas de vis sont les mêmes que pour les filtres 31,75 (encore heureux, car ça n'est pas toujours le cas chez certains constructeurs !). Les essais ont été réalisés avec ce barlow court, puis la même optique mais vissée sur l'adaptateur plus long de la webcam, et ensuite avec, pour les deux montages, l'adjonction d'un filtre IR/UV normal entre l'optique de la barlow et l'adaptateur (j'ai aussi essayé le filtre Halpha 13nm qui me sert pour le ciel profond, histoire de voir ce que ça donne, ainsi que le filtre Astronomik 742 nm récemment reçu, celui-ci s'est avéré inutilisable car il retient trop de lumière...).

* * * * *


Quelques images des protubérances avec les différents montages, l'effet coronographe étant obtenu avec un bidouillage avec Excel, ce qui n'est sans doute pas la panacée (je recherche encore un autre moyen plus simple de le faire), le traitement de 300 images (dont 150 retenues) avec Registax 5, et la colorisation a été faite avec Photoshop.

 

La plus importante protubérance ce jour-là :

mosa protu a1 cropIci avec le barlow court seul, obturation 1/250ème, 10 images/sec, Gain 48, luminosité 63, gamma à zéro, balance des blancs sur Extérieur.

 

protu bxcourt+IRUV e1Barlow court et filtre IR/UV, obturation 1/100ème, 10 images/sec, Gain 37, luminosité 46, gamma à zéro, balance des blancs sur Extérieur.

 

protu bxcourt+Halpha b1 cropBarlow court filtre Halpha 13nm, obturation 1/50ème, 10 images/sec, Gain 0, luminosité 50, gamma à zéro, balance des blancs sur Extérieur.

 

 

D'autres protubérances visibles aussi le 6 avril :

mosa protu b1 cropBarlow court

 

protu bxcourt+iruv a1 cropBarlow court et filtre IR/UV

 

protu bxcourt+Halpha c2 cropBarlow court et filtre Halpha 13nm

 

Les photos avec le filtre IR/UV semblant les plus détaillées, je vais donc continuer mes prochains essais avec ce type de filtre (ce qui m'a été conseillé par J.L Badin, que je remercie, son site est consultable en cliquant  ici)

 

Mosaïque de 6 images faites avec Imerge :

protu soleil complet IRUV

 

La même avec effet coronographe :

éclipse b court sans filtre

 

On peut voir aussi une protubérance en bas à droite, que j'ai ici agrandie :

protu IRUV

 

Le prochain article sera sur la surface du Soleil, le même jour, le temps de traiter les images et de faire la mosaïque...

 


Publié dans ASTRONOMIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article