Requiem pour un Stylonichia : la dernière valse ...

Publié le par yvaton

RUBRIQUE NECROLOGIQUE

 

 

Les familles Acritarcha, Apicomplexa, Cercozoa, Choanozoa, Ciliophora, Dinophyta, Euglenoza, Flagellata, Mycetozoa, Parabasalia, Percolozoa, Sarcomastigophora, Xenophyophora, et toute la famille Protozoa  ont la douleur de vous faire part de la perte cruelle qu’elles ont subie en la personne d’ Oxytriche Stylonichia, mort d’épuisement pendant une dernière valse à la fin d’une soirée bien arrosée.

Son macronucléus et ses vacuoles ont été dispersés dans l’eau de la mare après une cérémonie dans la plus stricte intimité…

De profundis…



Qui c’est le farceur qui a dit Morpionibus ? Un peu de respect, s’il vous plait !


 

Fini de rire et passons aux choses sérieuses !


J’ai été intrigué par le manège d’un cilié du type Stylonichia lors de ma dernière observation au microscope avec objectif x10. Il tournait sur lui-même de façon très rapide, tel un derviche tourneur avec 3 grammes d’alcool dans chaque bras ! J’ai donc mis en route la webcam Toucam Pro2 pour pouvoir le filmer pendant sa bringue, lorsqu’il a commencé à ralentir jusqu’à s’immobiliser. Les cils vibratiles, qui sont assez difficiles à distinguer lorsque la bestiole est  bien vivante, s’étaient arrétés… Il venait de passer l’arme à gauche ! Donc circulez, y a plus rien à voir ! J’avais arrété la vidéo et j’allais passer à un autre sujet lorsque le mort a bougé !!!! J’ai redémarré vite fait la webcam, car il se passait des choses étonnantes : sa membrane protoplasmique venait de se déchirer et l’oxytriche s’est désintégré devant mes yeux !!! Voici le film de l’événement, âmes sensibles s’abstenir !

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article