NGC 1893 et IC410 dans le Cocher

Publié le par yvaton

La nébuleuse par émission IC 410 se trouve à quelque 12 000 années lumière de nous dans la constellation du Cocher. Le nuage de gaz luminescent mesure plus de 100 années-lumière de diamètre et est sculpté par les vents stellaires et les radiations en provenance des étoiles de l’amas ouvert NGC 1893 inclus dans le nuage.


On peut voir l'amorce de la tête d'un des deux "têtards", noyés dans IC410 (flêche). Ne pensant ce jour-là que faire NGC1893, l'amas ouvert, je n'ai pas poussé les poses au dessus de 150s, mais on voit quand même les nébulosités d'IC410. Donc ces images mériteraient beaucoup plus de temps de pose, un réducteur de focale (car l'objet est vaste) et sans doute un filtre H Alpha pour faire ressortir les nuages de gaz. Je ne peux malheureusement pas utiliser le réducteur de focale pour webcam à x 0,5 car je ne peux faire la mise au point avec lui et le Newton 150x750 : l'adaptateur 31,75 de la webcam étant trop long d'un bon centimètre... J'avais fait dans le temps des essais avec un bricolo maison, mais ça ne m'a pas convaincu, le centrage par rapport au capteur et le fait que le réducteur ne devait pas lui être bien parallèle m'avait donné des étoiles légèrement patatoïdes sur les images... Mais ça va s'arranger, car mon camarade Gérard, du club astro va me tourner la pièce, et là je ne devrais plus avoir ces problèmes. Pour le filtre H Alpha, j'ai déjà fait ma lettre au Père Noël...

Matériel :

Télescope Newton 150x750 optimisé photo sur monture Sirius avec Ascom/EQMOD.

Webcam SC3 à capteur N et B 1/3 de pouce fabrication maison.

Autoguidage  Guidemaster avec lunette apo Orion 80ED et webcam SPC 900 SC2 maison.

PC portables Toshiba et Dell.

 

J'ai fait des poses de 150s (20 retenues), le prétraitement a été fait avec Deepskystacker et le traitement avec Iris pour la première (LOG, DDP, flou gaussien 1,50) ; Iris seul pour le prétraitement et le traitement de la deuxième (LOG, DDP, retrait du gradient haut, flou gaussien 1,50). Les images maitres ont été réalisées avec cinq darks, cinq flats et cinq offsets.


 

 

 

 

 


 

Prochain article astro : NGC 1977, l'homme qui marche ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article