Modification pour le ciel profond de la Toucam Pro II avec capteur déporté

Publié le par yvaton

La galère ...

Le capteur de la Toucam étant plus facile à enlever que celui installé sur la SPC 900, je me suis décidé à le démonter pour pouvoir modifier la Toucam pour le ciel profond (modif SC2 longue pose + Amp Off + capteur déporté).

La galère a déjà commencé à ce stade … J’ai commencé à dessouder le capteur tout doucement, une patte à la fois en faisant un léger appui avec un tournevis d’horloger en évitant qu’il prenne un coup de chaud. Jusqu’ici, pas de problème, c’est en voulant redresser les pattes du capteur  pour le préparer pour le circuit que la patte 8 s’est cassée, presque à ras du capteur ! Ca commence !!!! J’ai réussi tant bien que mal à ressouder un fil après avoir étamé le petit bout de patte qui dépassait du capteur, et ça a tenu, ouf, tant mieux !

capteur étau

La patte 8 ressoudée

 

Passons ensuite aux modifications du circuit de la Toucam Pro II, en ayant déjà modifier un, je savais à quoi m’attendre : vraisemblablement à de gros emm….ements !!!! Ca n’a pas loupé !!!

Pour ceux qui ne reculent devant rien, voici le lien vers la page du site de Denis Jarry expliquant la modification.

Pour faire les trous dans les mini-pastilles du circuit de la Toucam (c’est le vernis du circuit qui les bouche), j’ai utilisé un foret de mini-perceuse de 0,5 mm, sans utiliser la perceuse, en le roulant entre le pouce et l’index, mais je crois que c’est encore trop gros. Il existe chez Conrad des mini-forets plus petits (ça débute à 0,3 mm, mais ils ne sont pas vendus à la pièce : il faut acheter la boite de 2x10  forets différents à 9,95€). J’ai pensé aussi à essayer de dégager les trous du vernis qui les obstrue avec une aiguille de seringue, genre seringue à insuline ou à vaccination.  Ce genre d’aiguille commence au diamètre 0,3 mm, est biseautée, donc devrait être impeccable pour gratter le vernis tout en perçant le trou, et en plus on peut la tremper dans un solvant comme de l’acétone pour diluer le vernis. Et comme il va y avoir des soldes chez la mère Bachelot … !!!

Les soudures à effectuer sont du genre « pas piquées des vers », et il a fallu que je m’y reprenne en quatre fois pour que la webcam fonctionne correctement. Les deux premières fois, c’est à la vérification à l’ohmmètre que je me suis aperçu que la continuité n’était pas effective pour les soudures des trou 8 et trou 10 (chacun à leur tour). Cette vérification est malaisée à cause du vernis sur le circuit et la petitesse des pistes, la pointe de touche de l’ohmmètre ayant tendance à riper à côté quand on fait les essais. C’est là que j’ai pu voir que ces trous 8 et 10 correspondaient aux pattes 93 et 97 du gros circuit SAA (à 100 pins) qui allaient beaucoup mieux pour faire le test de continuité que les pistes du circuit.

pins SAA

Mais qui dit contact effectif au Métrix, ne dit pas obligatoirement contact correct pendant l’utilisation : on le verra à la fin de cet article, quand sera venu le temps des essais définitifs !!!

Maintenant un petit coup d’œil sur le circuit imprimé avec capteur déporté :

circuit LP CMS Amp Off et capteur déporté

C’est exactement le même circuit que le circuit LP + Amp Off, à part que j’ai tenu compte des branchements sur la carte du pin 8 et 9 du capteur. Donc pour les composants du circuit et les branchements se baser sur l’article LP + Amp Off ICI, où tout est décrit précisément.

Attention au branchement du capteur, une inversion de sens lui serait fatale !!! Voilà comment on le repère :

capteur sens

Le circuit imprimé que je n’ai pas utilisé pour la transformation :

circuit inversé

Je me suis gouré de sens quand j’ai mis le typon dans l’insoleuse !!! Ca n’aurait pas été grave s’il n’y avait pas eu un CD4011 CMS dessus, car lui on ne peut pas l’inverser, au contraire des transistors, diodes, etc.. qui composent le reste du circuit.

Donc j’en ai refait un, dans le bon sens cette fois, c’est à dire partie non imprimée du typon côté plaque présensibilisée :

circuit OK percé

le circuit après les percements

 

circuit 1 cd4011

Le circuit avec le CD4011 et le capteur soudés

 

La liaison capteur entre la carte de la Toucam Pro II et le circuit LP/Amp Off a été faite avec du fil de câblage (pas évident de les souder côte à côte sans faire de court-circuit !).

Une vue du circuit avec le doigt en alu qui sert au refroidissement du capteur :

circuit 2 transistors dessus

J’ai mis les transistors (en redressant le sens , car mis de l’autre côté !) et le condensateur côté cuivre par cause de manque de place entre le circuit Toucam et le circuit LP.

circuit vue côté

On peut voir la masselotte en alu fixée sur le radiateur de pentium, qui vient sur le SAA pour le refroidir (avec en plus de la pâte thermique).

Une boite de dérivation étanche Legrand norme IP55 (75x75mm environ) sert de boîtier à la webcam.

circuit monté

Et quelques photos de la webcam terminée :

boitier face et adapt

boitier et ventilateur

boitier vue côté

Le typon du circuit à capteur déporté définitif. J’ai, en effet, légèrement modifié ce circuit, suite aux problèmes que j’ai eu lors de cette modif. Des pistes ont été renforcées et les pastilles sont plus grandes au niveau de la liaison circuit capteur/circuit Toucam car, à force de souder et dessouder j'ai bien entendu réussi à décoller certaines pastilles !!!

Il est téléchargeable en fichier TCI sur le site de mon club astro, rubrique Téléchargement tout public ICI (comme les autres circuits qui y sont déjà).

typon toucam

 

 

 

Vous pouvez télécharger le typon sous forme de dossier zip en cliquant sur le lien ci-dessous :

Voir le Fichier : circuit_3_LP_CMS__Amp_Off_et_capteur_deporte.zip

 mais il faut impérativement avoir installé TCI  pour les ouvrir car ce sont des fichiers spéciaux. Il vous suffira, une fois que TCI l'a ouvert de cliquer sur => Fichier puis Impression, de cocher En noir pour typon et de cocher uniquement Côté soudures, laisser la résolution sur 1.00, et de là vous pouvez cliquer sur Imprimer.

 

Voici venu le temps des essais : ça marche !!!! Mais problème : au bout d’un certain temps des lignes horizontales apparaissaient sur l’écran surtout quand je touchais le câble de liaison avec le PC… Mauvais contact quelque part. J’ai tout de suite soupçonné les soudures sur le circuit de la Toucam, c’était bien l’une d’elle… Allez, hop, démontage et réfection de la soudure du trou 8, blocage des fils avec la colle d’un pistolet du même nom. Re-essai, plus de problèmes, mais au bout d’une demi-heure, réapparition de lignes sur l’écran. C’est vraisemblablement dû à la dilatation des pièces en alu, comme le capteur et le circuit SAA chauffent quand même pas mal, et je n’avais pas mis le ventilo en route. Re-démontage et là ça venait de la soudure près du connecteur d’alimentation de la Toucam, il suffisait de tapoter dessus pour que le défaut amorce. J’ai donc réussi avec bien du mal à la refaire, et là, plus de problèmes, je l’ai essayée plus de trois heures sur mon microscope (qui n’est pas sa vocation première, mais on est mieux que dehors !), sans ventilateur et plus de lignes du tout même en la manipulant dans tous les sens, en agitant le câble, etc… Je touche du bois, mais je pense être sauvé…

dark 180 s-4Ici, un dark de 180 secondes, on remarquera les pixels chauds (là on ne peut malheureusement rien y faire...) et qu'il n'y a pour ainsi dire pas d'effet préampli.

Ce type de modification peut se faire aussi sur une SPC900, mais le capteur, tel qu’il est soudé sur le circuit d’origine est indémontable avec les outils du bricoleur moyen sans destruction du dit capteur. Sur une Toucam, il est « relativement aisé » à démonter, sauf si on a la scoumoune comme moi !!! On peut encore trouver ce type de capteur sur le Net, à des prix divers suivant l’état (neuf ou récup)…

* * * * * * * * * * * * * * * * *

Je vais sans doute créer une page sur les bricolages électroniques, ça peut il y a des fois rendre service en astronomie amateur ou autre, avec par exemple le schéma de l’alimentation du module Peltier pour le refroidissement de la SC3, la construction d’une graveuse à circuit imprimé à moindre coût, etc…. On verra au fil du temps et de mes disponibilités.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article