Modification des webcams lors du cours photo astro

Publié le par yvaton

Le dernier cours photo astro (dont j’ai la charge au niveau du club d’astronomie) a eu pour thème la modification des webcams de type Philips SPC900 NC. J’ai donc pu terminer la modification de deux webcams pendant ce cours (le plus gros du boulot ayant été fait chez moi, à l’atelier). Pour la première, c’est la modification S.C 1 (*)  longue pose seule qui a été faite, la deuxième a subi la modif S.C 2 : longue pose avec coupure de l’ampli (Amp Off de Martin Burri, concepteur du circuit). J’ai eu tout juste le temps de terminer ces deux transformations ce samedi là, car on est sorti à 19h00 de la salle de cours, chose qui n’arrive jamais, habituellement (c'est plutôt de l'ordre de 17h30, 18h00 maxi)...


J’avais pris pour cela une bonne partie de mon outillage, ainsi qu’un PC portable pour les essais et surtout pour passer le diaporama que j’avais fait sur ce sujet avec le projecteur vidéo de l’association.

Quelques photos de la salle de cours et des membres présents ce jour-là :

transf webcam cours-65

 

transf webcam cours-69

Les modifications en cours :


soudure 4011 CMS-74

La soudure du CD4011 CMS, où il faut mettre ses yeux au bout de ses doigts...

 

transf webcam cours-80Autant de bordel que dans mon atelier !!!

Les circuits que j’avais fait à cette occasion :  un double circuit à « étage », c’est à dire que la modif longue pose SC1 par elle même était sur un circuit (la webcam de Jacques, un collègue de club n’avait besoin que de celle-là) et le circuit pour la coupure du préampli sur un autre, Samuel, l’autre collègue,  voulant la transformation complète... Et comme fallait que ça rentre dans la boîte...

 

deux circuits face 1

Les deux circuits, côté pistes de cuivre

 

 

deux circuits face 2Et côté composants...


Bientôt, quand j’aurai mis toutes mes notes « au clair », car c’est le bigntz actuellement dans mes paperasses, je referai un article là-dessus avec tous les détails, schémas, composants, anciens typons et nouveaux typons plus « compacts » avec les deux circuits sur la même plaquette, etc… Comme je l'avais promis auparavant, car je ne pensais pas que cela aller m'occuper autant de temps, et j'ai même négligé mon blog pendant un peu trop longtemps, occupé que j'étais avec les webcams et la conception de quelques outils qui m'ont facilité la tâche (graveuse de circuit imprimé, alimentation réglable "costaud", etc...).  Et, bien entendu, je ferai l’énumération de toutes les farces qui me sont arrivées, pour que ça serve aux personnes désireuses d’attaquer ces transformations, car j’en ai eu des problèmes !!! Je croyais même avoir pris un  abonnement à toutes ces c…ies !!! Aussi bien de ma faute (je dois me préparer un Alzheimer, car qu’est ce que j’ai fait comme fautes d’inattention !), que de celle du matériel ou de l’outillage… Enfin faire et défaire c’est toujours travailler, le principal étant que le résultat soit là : ça marche !!!

Donc au prochain article, j'essaierai de ne pas trop tarder cette fois ...

(*) de Steve Chambers, l’inventeur de la modification



Commenter cet article