M43, ou la cerise sur le gâteau de M42

Publié le par yvaton

M43 (NGC 1982), appelée aussi moins couramment « nébuleuse de Mairan », est une nébuleuse en émission et réflexion dans la constellation d’Orion. Elle a une magnitude visuelle de 9, une dimension apparente de 20x15 minutes d’arc et serait située à 1600 années- lumière de notre système solaire.

C’est en fait une partie de la grande nébuleuse d'Orion, M42, séparée de la partie principale par une bande sombre impressionnante et tourmentée. Elle fut décrite en premier par de Mairan en 1731 comme une nébulosité "brillante entourant une étoile" qu'il pensait pouvoir être "très similaire à l'atmosphère de notre Soleil, si elle était assez dense et étendue pour être visible dans des télescopes à la même distance". Charles Messier l'inclut dans son "bon dessin" de la nébuleuse d'Orion, et lui attribua un numéro particulier dans son catalogue le 4 mars 1769. De plus, William Herschel la reprit dans sa liste sous la référence H III.1, alors que normalement il évitait soigneusement de donner ses propres numéros aux objets de Messier. Dans un document daté de 1811 Herschel déclare l'avoir observée dès le 4 mars 1774 et la catalogua le 3 novembre 1783.

La nébuleuse diffuse M43 entoure la jeune et irrégulière "nébuleuse variable" HD37061 ( NU Orionis ; attention : 'N'+'U', c'est à dire les deux lettres désignant une étoile variable, et non pas 'nu', la lettre grecque), de magnitude 6,5-7,6 et de type spectral BIV. Il semble que M43 brille par excitation de cette étoile, et qu'elle possède son propre et indépendant petit amas qui se serait formé dans cette région d'Orion.

Les motifs sombres le long de son flanc Est sont bien visibles dans des instruments à partir de 8 pouces (200 mm). La nébuleuse elle-même offre un très beau spectacle même dans un 4 pouces (100 mm).


Source OBSPM/EDS



La position de M43 par rapport à M42 (carte issue de Carte du Ciel) :
Situation CDC M42 et 43
Et une photo du couple à l'EOS 300D, lunette 80ED de fin 2008 :
M42 16 bits


Quelques résultats de traitement d'une cinquantaine d'images de trente secondes de pose prises avec le télescope Newton de 150x750 et la webcam SC3 à capteur N et B réglée à 51 de gain...

Deepskystacker et PSP 7 :
M43 DSS OK gauss 0.70

Deepskystacker et Iris :
M43 30s DSS Iris

Registax et PSP7, en vue d'une future mosaïque avec une image de M42 :
M43 registax éclaircie
Un aperçu en négatif, qui permet de mieux distinguer d'autres détails :
M43 30s DSS Iris négatif
Et un agrandissement avec recadrage sur M43 d'une photo
faite avec l'EOS 300D :

M43 refait 2010


Le prochain article sera consacré à des essais de
mosaïques réunissant M42 et M43.





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article