La paramécie en photos et vidéos

Publié le par yvaton

 

param x10 réd-9534

 

La paramécie (Paramecium) est un genre bien connu de protozoaire cilié, et est couramment étudiée comme représentant type de ce groupe (en particulier P. caudatum). Elle est l'un des premiers organismes unicellulaires à avoir été observé au microscope. La taille de la cellule varie de 50 à 300 µm de long suivant les espèces. La paramécie utilise des cils pour se déplacer et se nourrir.

La ciliature somatique, qui recouvre la cellule et bat de façon synchronisée, lui permet de se déplacer. Une ciliature orale distincte couvre la grande invagination ventrale en forme d'entonnoir, le péristome, qui mène jusqu'au cytostome (la bouche). Elle se nourrit essentiellement de bactéries par phagocytose.

La paramécie vit isolée en eau douce. Elle fait partie des « infusoires » des anciens auteurs : elle apparaît en grand nombre dans les infusions de végétaux, rendant sa culture et son étude aisée.

 

Vivant dans un milieu hypotonique par rapport à son cytoplasme, la cellule absorbe constamment l'eau de son environnement par osmose. L'excès d'eau dans le cytoplasme est alors évacué grâce à des vacuoles pulsatiles, où le cytoplasme se contracte périodiquement pour expulser l'eau à travers la membrane plasmique.

Comme la plupart des ciliés, la paramécie présente la particularité d'avoir un appareil nucléaire en deux parties : un (ou plusieurs) petit noyau, le micronucleus, et un gros noyau, le macronucleus. Le premier assure les fonctions sexuelles indispensables pour engendrer des variations génétiques alors que le second dirige les fonctions trophiques quotidiennes et la multiplication asexuée, c'est un organisme qui est diplobionte (cycle de reproduction diplobiontique). La paramécie est asexuée.

Pour survivre, la paramécie effectue des échanges par diffusion avec le milieu extérieur. La digestion se fait dans la cellule dans une vacuole spécialisée.

Source : Wikipédia

 


Structure d'une paramécieStructure d'une paramécie

 

Quelques explications :

 

Cils vibratoires : cils minuscules entourant la paramécie et lui permettant de se déplacer.

Vacuole contractile : cavité de la paramécie capable de se contracter.

Vacuole digestive : cavité de la paramécie responsable de la digestion.

Petit noyau : un des organites centraux moins importants de la paramécie.

Gouttière orale : canal de la paramécie responsable d'aspirer les nutriments.

Pharynx : cavité du pharynx.

Ectoplasme : partie superficielle vitreuse de la paramécie.

Endoplasme : partie centrale de paramécie.

Gros noyau : organite central le plus important de la paramécie.

Canal de la vacuole contractile : ramification de la cavité contractile de la paramécie.

Trichocyste : racine du cil vibratile de la paramécie


dessin et définitions issus du

Dictionnaire Visuel

Copyright © 2005-2009 - Tous droits réservés.

 

 

Quelques photos prises avec la webcam Philips SPC900 et le microscope BBT-Krauss, objectif Olympus de x 10 avec réducteur de focale astro (issues de la vidéo) :

param x10 réd-8671

 

param x10 réd-9534

 

paramécie 9840 

 

D'autres photos prises avec la webcam Philips SPC900 et le microscope BBT-Krauss, objectif Olympus de x 40 avec réducteur de focale astro (issues de la vidéo) :

param B 6 10 x40 réd-16635

 

param B 6 10 x40 réd-16836

 

param B 6 10 x40 réd-16885

 

param B 6 10 x40 réd-16911

 

param B 6 10 x40 réd-16931

 

 

Ne reculant devant rien, j'ai tenté de faire une mosaïque de la paramécie à partir de certaines photos issues de la vidéo faite au x 40 (5 pour celle-ci), comme elle avait bien voulu se tenir tranquille quelques instants... Bien que les vacuoles se déplaçaient quand même rapidement à l'intérieur, j'estime que le résultat est à peu près correct :

paramécie mosaique essai 2 600Mosaïque de 5 photos faite avec Imerge, vous pouvez voir la version originale sur Casimages en cliquant sur la photo.

 

 

Et maintenant au tour des vidéos, pour commencer celle faite avec l'objectif de x 10 et le réducteur de focale, arrangée avec Virtualdub car la bestiole se déplaçait vite par moment et sortait régulièrement du champ :

 

Et celle faite avec l'objectif de x 40 et le réducteur de focale, au moment où elle était coincée contre une algue, donc se tenait tranquille :

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article