La comète 103P/Hartley 2

Publié le par yvaton

103P/Hartley (ou comète Hartley 2) est une comète périodique découverte par Malcolm Hartley en 1986 avec le télescope de Schmidt de l'observatoire de Siding Spring en Australie. Il s'agit d'une comète au noyau actif, similaire en taille et masse à Tempel-1. Son observation est depuis suivie tous les 6 ans, lors de son approche minimale au soleil.

De retour en 2010, la comète est actuellement observable depuis l'hémisphère nord. Elle est passée à coté du Double amas de Persée aux alentours du 8 octobre.

Sa magnitude apparente est de 4,9 (d’après Carte du Ciel) le 10 octobre 2010, jour où ont été faites ces photos Elle passera à environ 0,12 UA de la Terre courant octobre.

 

Les renseignements de Carte du Ciel 3.2 sur la comète Hartley 2, à la date de l’observation, c’est à dire le 10 octobre 2010 :

 

103P/Hartley

2010-10-10 21h30m03s

Magnitude: 4.9

Phase: 48 °

Distance: 0.1391au

Distance au soleil: 1.0861au

Longueur estimée de la queue: 0.04au

ref: 2/2010-07-23

Coordonnées: Apparente Topocentrique

Apparente AR: 03h00m45.35s DE:+55°40'17.3"

Moyenne de la date AR: 03h00m42.01s DE:+55°40'14.0"

Moyenne J2000 AR: 02h59m53.96s DE:+55°37'41.5"

Ecliptique  L: +60°15'20" B:+36°45'58"

Galactique  L: +140°25'10" B:-02°49'13"

Visibilité pour l'observatoire:

Avesnes sur Helpe 2010-10-10 21h30m03s ( CEST )

Temps Universel: 2010-10-10T19:30:03 JD=2455480.31253

Heure sidérale locale:21h02m57s

Angle horaire: 18h02m

Azimut:+47°02'

Altitude:+39°37'

Circumpolaire

Culmination: 3h31m +84°28'

 

Elle n’a pas été facile à localiser, parce qu’elle n’était pas dans Carte du Ciel 2.76 et qu’il s’est avéré impossible de télécharger les éphémérides, car le lien Carte du Ciel/ cfa.harvard.edu éphémérides était mort… Mais à toutes choses malheur est bon car le nouveau Carte du Ciel version 3.2 STABLE  est sorti justement le 10 octobre (ce n’est plus une version béta sujette à des bugs). J’aurais voulu le faire exprès, j’y serais pas arrivé !!!

Je l’ai donc téléchargé à cette adresse : http ://www.ap-i.net/skychart/fr/telechargement , j’ai pu mettre les éphémérides à jour et localiser précisément la comète. Ce nouveau Carte du Ciel semble être au top des cartes du ciel actuelles, je l’ai essayé en pilotant ma monture Sirius par son intermédiaire, les fonctionnalités de Go To et de synchro sur l’objet sont plus facilement visibles et accessibles, car mises sous forme d’icône dans la barre d’outils du haut. Plus pas mal de nouvelles à découvrir au fur et à mesure, le tout étant de s’habituer à sa nouvelle présentation, quand on a pas mal tripoté la version 2.76 avant, on a pris certaines habitudes…

 

Nouvelle présentation des comètes de la version 3.2, avec estimation de la coma et de la queue (qui s’est avéré un peu « gonflée » par rapport à la réalité), mais c’est plus joli sur la carte que la représentation symbolique de CdC 2.76 !!! :

Position Hartley 10 10


Elle n’a pas été facile à localiser aussi au niveau de ses dimensions, car ça n’a rien à voir avec la comète Holmes !!!! Pour exemple voici une photo d’Holmes prise le 4/02/2008 avec un objectif de 135 mm et l’EOS 300D, qui a un champ autrement plus grand que la SC3 à capteur N et B :

Holmes

 

Et une idée de la différence des 2 champs (135 mm/300D – SC3/80ED) sur Carte du Ciel :

Champ 135 mm et SC3 80ED HartleyPour info le champ de la SC3 avec la 80ED : 25’ x 19’ et champ de l’EOS avec le 135 mm : 548’ x 365’

 

Voici enfin la comète photographiée avec la SC3 et la 80ED, 49 poses de 60s à 70 de gain webcam, d’abord traitée avec Registax V5, boîte d’alignement centrée sur la comète (d’où les filés d’étoiles, car elle se déplace vite…) :

Hartley 10 10 essai REG 5 redimm centré comète

 

Puis boîte d’alignement centrée sur une étoile du champ de la SC3, la comète apparaît donc ici comme un trait flou :

Hartley 10 10 essai REG 5 redimm centré étoile

 

Essais avec Deepskystacker et son traitement spécial comète, d’abord alignement sur la comète et les étoiles, « effet étoiles arrêtées » :

Un premier empilement est réalisé pour extraire la comète du fond stellaire.
Ensuite un second empilement est réalisé pour geler les étoiles (la comète est soustraite de chaque image calibrée et enregistrée avant l’empilement).
Pour finir l’image finale est obtenue en insérant la comète de nouveau dans l’image ainsi obtenue :

essai DSS comète 10 10

 

Puis, autre méthode, alignement sur la comète :

La position de la comète est utilisée. Les images sont alignées sur la comète et les positions des étoiles sont utilisées uniquement pour compenser une rotation du champ :

Hartley 10 10 DSS comète seule filés

 

Et enfin une animation avec Animation Shop des 49 images retaillées en 400x300, où on voit bien qu’elle se déplace rapidement dans le champ pendant les cinquante minutes de l’observation :

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/99904984356113072/Hartley_10_10_anim_comp.gif

Dès que le ciel voudra bien se dégager (peut-être ce soir, d’après Météoblue, mais le seeing astro ne serait que de 3/2, si tout va bien…), j’essaierais de prendre de nouvelles images de cette comète. J’ai aussi profité des quelques nuits où le ciel était correct pour « refaire «  Jupiter – environ 6 Go d’AVI - (avec la «tache rouge » cette fois, un filtre UV/IR Cut et des essais de traitement avec le dernier Registax version 5 ). Ca fait une semaine que je suis dessus pour approfondir son mode d’emploi, en faisant des essais multiples de chaque phase de traitement, que j’en ai attrapé la berlue à force de regarder l’écran. Quand j’aurais eu satisfaction, je ne manquerais pas de publier le résultat de ces essais sous forme de tutorial sans prétention… J’ai aussi sous le coude des images du ciel profond qui sont en attente de traitement (NGC 7023 – un peu ratée, mais dont je vais essayer de tirer quelque chose-, NGC925, M74, NGC891, le quintet de Stephan) le tout à la SC3 N et B, et bientôt sur ce blog…



Publié dans ASTRONOMIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article