LA COLLIMATION DU TELESCOPE SCHMIDT-CASSEGRAIN LX10 DE L’ASSOC …

Publié le par yvaton

Comme le télescope avait été démonté, et pour le rendre à nouveau opérationnel, il fallait donc refaire la collimation, c’est à dire l’alignement des miroirs. C’est le travail le plus important et aussi le plus difficile à réaliser, car un dixième de tour de vis de réglage en plus ou en moins et on n’est plus bon. Sur le LX10, comme sur la plupart des Schmidt-Cassegrain, la collimation est réglée par trois vis sur le miroir secondaire :


C’était encore et toujours du pas « américain », j’ai donc modifié ces trois vis en

sacrifiant une clé Allen que j’ai coupée en trois morceaux. Les morceaux ont été collés à l’Araldite dans les vis originelles, avec, pour chacun,  un petit chapeau de plastique ayant une empreinte hexagonale de 6 mm. Donc je pourrais normalement régler ces trois vis

à la main… Mais deux collages de « chapeau » sur les trois n’ont pas été assez solide et

ont foiré dès les premiers réglages !!! J’ai du me résoudre à continuer à la pince

universelle, ce qui n’est pas la panacée pour faire une collimation sérieuse, la clé Allen sacrifiée étant la seule de ma panoplie !

Pour la collimation, j’ai donc préparé un disque de Hartmann à trois trous (4 en comptant celui qui laisse passer le capot du secondaire), recette trouvée sur le site de

Cédric Thomas Astronomic.fr (lien). Le disque a été découpé à la scie sauteuse dans du plexiglass de récupération, comme l’orifice du capot du secondaire, les trois trous de collimation de 25 mm environ ont été faits avec une scie à cloche. Pose d'une couche de Vénillia adhésif sur une face pour le rendre opaque, et les ouvertures faites au cutter.

Le bouchon amovible a été fait avec un bouchon de boite d’Efferalgan et un bouton de porte a été fixé sur le disque pour pouvoir le mettre sur le télescope et l’enlever plus facilement.

 



On peut voir le seul et unique chapeau de réglage qui a tenu, ainsi que la numérotation de chaque trou (avec difficulté à cause du coup de flash !)


Les essais ont été effectués en premier avec le masque de Hartmann (pour dégrossir la collimation) à l’aide de l’étoile artificielle que j’ai bidouillée (voir cet article), le tout en visuel sur le PC avec la webcam SPC900. L’étoile artificielle ne pouvait être qu’à 9 m, les essais étant effectués dans la cave qui me sert d’atelier. Le LX10 était équipé du

Crayford 1/10ème , de la motorisation du Crayford et d’un flip-mirror.

J’ai centré correctement l’étoile artificielle et dégrossi la mise au point sans masque de Hartmann, j’ai ensuite peaufiné cette mise au point avec le masque de Hartmann les trois trous ouverts.


Le film de la mise au point avec le masque :

 

On peut y voir les 3 images de la même étoile se regrouper petit à petit pour n'en former plus qu'une seule et unique quand la mise au point est bonne.


 

On peut peaufiner cette collimation en observant la tache de diffraction de l’étoile artificielle (ou réelle) en intra et extrafocale  et en réglant les trois vis finement afin d’obtenir des cercles bien concentriques aussi bien en extra qu’en intrafocale, j'en ai trouvé des détails sur le site de Thierry Legault (lien). C’est la méthode la plus pointue

de collimation, mais elle demande beaucoup de rigueur et est souvent génératrice de maux de tête carabinés !  En effet il faut balader devant l’ouverture du télescope une règle

ou le doigt pour savoir quelle vis il faut serrer et desserrer, le bas n’étant pas obligatoirement le bas, la gauche la gauche et lycée de Versailles ( !) et c’est pas la même chose en intra qu’en extrafocale, comme pour l’action des vis d’ailleurs (inversée) …

Donc faut prendre une bonne dose d’antidépresseurs, s'enfermer dans l'atelier à double tour et surtout éviter le café et les trucs à boire avec modération… Et surtout papier

et crayon pour noter les différents états et les différentes actions et leurs

conséquences sur l’image défocalisée. J’avoue franchement que j’ai été content d’en

sortir … J’ai repris mes notes le jour d'après et je me suis aperçu que je n'étais même

plus capable de me relire avec les ratures et les flèches que j’avais faites, donc faudra

pas compter sur moi pour vous faire un tutorial complet sur ce sujet !!!

IMPORTANT : il faut toujours s’arranger pour que l’étoile défocalisée soit centrée sur l’écran, et il faut aussi savoir que chaque action sur les vis la décentre !  Il faudra donc recentrer avec les mouvements fins de la monture (manuels ou motorisés, en  n’oubliant

pas de mettre la monture en position d’observation terrestre, donc sans suivi sidéral si

la collimation est faite à l’étoile artificielle !!!).

 

Photos de l'étoile défocalisée  sans flip-mirror :

EXTRAFOCALE

 

 

MISE AU POINT FAITE

INTRAFOCALE

Et intra et extrafocale avec le flip-mirror, qui induit des légers défauts, peut-être dus au centrage ...


Les résultats ne sont pas trop mauvais, en tenant compte que mes bob-knobs de

fabrication artisanale n’ont pas tenu suffisamment longtemps, et que j’ai été obligé de terminer la collimation à la pince universelle … Les membres de l’association astro ont décidé que l’achat de bob-knobs ne serait pas du luxe, donc je recommencerais cette opération à tête reposée et quand le matériel sérieux sera arrivé.


* * * * * * * * *


Le prochain article sur l'astronomie technique portera sur la modification S.C.2 des webcams Philips SPC900NC (longue pose et ampli off), webcams dont nous allons

terminer la modification lors du  cours photo astro de mon club, le samedi 28 novembre,

le plus gros du boulot ayant été fait chez moi, à l'atelier, auparavant.

Donc photos, typons et liens en rapport.


Et j'espère qu'entre temps le ciel sera devenu propice à l'observation, pour pouvoir alimenter la partie astro du blog par des compte-rendus d'observation.

 

DERNIERE MINUTE : Alleluia !!! le Ciel a bien voulu m'entendre car cette nuit dernière a été correcte, et j'ai pu ajouter à mon tableau de chasse IC 410 (dont les résultats après traitement me diront si elle va faire partie de la rubrique "Boulette du mois" !), NGC 2537, la patte d'Ours (Bear Paw) et NGC 1977, Running Man, le tout à la webcam SPC 900 S.C 3. Les résultats paraitront au fur et à mesure de l'avancée des traitements d'image...

A bientôt... 

 

Commenter cet article

Gérard LEMAIRE 27/11/2009 07:27


Bonjour,
Je suis le directeur de la publication (un bien grand mot) d'un journal associatif qui parait sur le net à l'adresse suivante : http://avesnoisnews.wifeo.com
Je suis actuellement à la recherche de bénévoles susceptibles de m'envoyer des photos et des articles sur les manifestations ayant lieu dans leur commune.
Si cela vous intéresse je suis à votre entière disposition pour vous donner tous les renseignements que vous jegeriez utile de me demander.
J'ai, mais cette fois à titre personnel, une web TV que vous pouvez consulter sur http://avesnoisnews.blog-video.tv
Pour celle-là aussi je cherche des bénévoles qui pourraientr m'envoyer de courtes vidéos (2-3 minutes) et un texte d'accompagnement. Les vidéos doivent être au format AVI.
gerard.lemaire@qakeonet.com
06 32 58 45 70
Gérard LEMAIRE


yvaton 04/01/2010 15:02


Bonjour et meilleurs voeux,
Excusez moi de vous répondre si tard. J'ai parlé de vous au concepteur du site web de l'association d'astronomie dont je fais partie (Association Constant Ruffin-Les Perséides basée à Felleries
depuis quelques temps). Pour l'instant nous n'organisons pas régulièrement de manifestations, sauf une par an sous l'égide de l'Association Française d'Astronomie (A.F.A) : les Nuits des Etoiles
qui nous prennent habituellement trois jours au mos d'août de chaque année, et où le public est cordialement et gratuitement invité (Avesnophis est venu à une des nuits l'année dernière). Mais nous
avons l'intention courant de cette année de faire des interventions dans les écoles et lycées, peut-être aussi réunir tous les astronomes amateurs du pays chti, comme ça se fait tous les ans à
Baisieux (cette année, c'est le 23 janvier),mais c'est encore en gestation... Nous vous enverrons donc un article ou plusieurs articles sur ces sujets dès que leur organisation aura pu être mise au
point.
Amicalement,
Michel.