L'amas ouvert Trumpler 37 (associé à IC1396) dans la constellation de Céphée

Publié le par yvaton

IC 1396 est une nébuleuse en émission dans la constellation de Céphée.

Ascension droite 21h 39m 10,3s

Déclinaison 57° 30' 12"

Taille 170' x 140'

Magnitude 9,4

Très grande nébuleuse en émission (4,5 x 3,5 le diamètre de la pleine Lune). Inutile de chercher à la voir en entier, mais la photographie grand champ révèlera un très beau spectacle, car cette nébuleuse possède en son cœur un amas ouvert.

Source Wikipédia

 

 

Trumpler 37,  alias Collinder 439

Amas ouvert            

Constellation: Cephée

Dimension:  50.0'x 50.0' 

Magnitude:  5.10

Luminosité surfacique: 13.33

Description: 

In IC 1396 nebula

J2000 RA:  21h39m00.00s   DE:+57°30'00.0"

Date  RA:  21h39m19.36s   DE:+57°32'50.0"

Source Carte du Ciel de Patrick Chevalley

 

 

Le plan de situation de l’amas ouvert Tr 37 (Cr439)

dans la nébuleuse IC 1396 :

IC 1396 et Tr37 CdC

 

Des problèmes de webcam de guidage (et de serrage des anneaux de guidage sur la lunette 60x700) ne m’ont pas permis d’effectuer des longues poses supérieures à 20s avec la SC3. En effet la Toucam Pro a rendu l’âme (impossible de faire des longues poses et de régler les poses courtes au 1/25ème, because réglage d’obturation bloqué). Comme je ne pouvais utiliser l'autoguidage, j’ai donc été contraint de baisser le temps de pose, en m’arrangeant avec le suivi de la monture pour qu’il n’y ait pas de filés d’étoiles, d’où ces poses de 20s ou 15s pour les cinq objets du ciel profond que je vous propose : Basel 6, M29, M92, NGC6871 et une partie de l’amas ouvert Tr 37 (Cr439) dans la nébuleuse IC 1396 (constellation de Céphée), l’image étant centrée sur le couple visuel d’étoiles ASCC 212098 et HR 8281. Comme on peut le remarquer, pas question de photographier des nébuleuses ou des galaxies avec ces temps de pose relativement faibles, donc ces objets photographiés la nuit du 23 mai font partie des amas ouverts ou globulaires, plus lumineux.

Le problème de serrage des anneaux de guidage a été je pense résolu en mettant des vis de diamètre 8 en téflon greffées sur les manettes de réglage originelles recoupées, mises à force et collées dans les têtes de vis téflon préalablement filetées sur une petite profondeur.


Les deux lunettes sur la monture Sirius :

P1010083


Et  les molettes des anneaux rectifiées :

P1010082


Pour la webcam, j’ai modifié une SPC900NC longue pose pour remplacer la Toucam, et avec la chance qui me caractérise, je l’ai loupée !!!! Ca ne m’était jamais arrivé, il fallait bien un début ! Vraisemblablement, ça doit être dû à l’électricité statique (ces c…ies m’ayant pas mal énervées, je devais être chargé comme un condensateur !), car j’avais oublié de toucher la terre d’une prise de courant avant d’opérer la bête… Donc au démarrage, elle n’était pas reconnue par mon PC portable, et pareil pour Astrosnap, ainsi que par Webcamcontrol. Un essai sur un autre PC m’a convaincu que la webcam était HS… mais si quelqu’un a trouvé une solution pour réparer ce type de panne, qu’il me joigne car je suis preneur : on ne retrouve pas des webcams de ce type à une trentaine d’euros tous les jours (c’est plutôt de l’ordre de 60€ habituellement) !!!…

J’ai donc recommencé avec la SPC900 qui me sert pour la micro/macroscopie (seule qui restait, donc dernière chance) en prenant bien garde à mettre un bracelet antistatique pour éviter ce genre de déconvenues. Et là, plus de problèmes, elle a fonctionné du premier coup, comme quoi il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, ça m’apprendra à travailler calmement, pas à la « Speedy Gonzalès » !!!

Je l’ai bien entendu équipée d’un ventilateur et son boîtier est une boite de dérivation Legrand de 65mm de diamètre tapissée de galette d’alu. Quand le ciel voudra bien le permettre, j'esssaierais tout ça pour voir s'il n'y a pas encore une c....ie qui se profile à l'horizon...


Une photo de la petite dernière :

P1010062

Matériel :

Lunette 80ED sur monture Sirius EQ.G, imageur SPC900 modifiée SC3 à capteur N et B 1/3 de pouce, pas d’autoguidage bien entendu.

Vu les dimensions de l'amas ouvert (50'x50' d'arc), il n'y a pas l'ensemble complet sur ces photos qui sont centrées sur une étoile double visuelle de cet amas. En effet, j'avais encore le format-cible de l'APN Canon quand j'ai fait une recherche d'objets à photographier sur Carte du Ciel au lieu de celui du capteur beaucoup plus petit de la SC3, donc... Encore une c...ie de plus à mon actif !


Les résultats de la compilation des 94 images de 20s de pose à 63 de gain…


Avec Registax V4, finition Neat Image :

IC1396 20s-partie Registax filtered

 


Avec Iris, LOG, masque flou (finesse), ajustage des seuils, finition Neat Image :

IC 1396 IRIS 94 im filtered

 

 

 

Toujours Iris, mais avec les seuils un peu plus poussés pour voir que Tr37 est noyé dans la nébuleuse IC1396 (bien entendu ça se serait mieux vu si j'avais pu faire des poses plus longues...) :

IC1396 seuils poussés

 

 

Et ici en négatif, c'est un peu plus visible :

IC1396 seuils poussés négatif


Les essais effectués avec Deepskystacker n’ont pas été fameux, donc je ne les présenterais pas.


Articles à venir : M29, M92, Basel 6, NGC6871.



Commenter cet article