Jupiter le 21/09/2010, position de ses satellites et petite présentation du logiciel Jupiter 2

Publié le par yvaton

Quelques essais sur Jupiter le 21 septembre à la webcam derrière une lunette, histoire de voir un peu le gabarit de la planète avec différentes configurations.

Tout d’abord avec la petite lunette Tasco 60x700, webcam SPC900 ¼  de pouce couleur munie d’un réducteur de focale x0,5 (focale résultante 0,35m) :

JUPITER 60X700 MAP réducteur 

Puis avec la 80ED et la webcam SPC900 à capteur 1/3 de pouce noir et blanc (le capteur est plus grand que celui de la SPC900 couleur, avec des pixels de 7,4µ au lieu des 5,6µ de la couleur) :

jupiter SC3 et 80ED

La position des satellites de Jupiter ce soir-là, même configuration que ci-dessus mais le gain a été augmenté pour pouvoir voir les satellites :

Jupiter SC3 map + satellites

On peut voir de gauche à droite Europe, Ganymède (très près de Jupiter), Io et Callipso.

 

Toujours la 80ED, webcam réglée sur Jupiter, mais ici avec la barlow x2 (focale résultante 1,20m) :

jupiter barlow x2 SC3On ne voit pas le satellite Ganymède, parce que le gain de la webcam a été baissé sérieusement pour distinguer quelques détails sur la planète. On aurait pu quand même l’apercevoir si la série d’images compilées avait été beaucoup plus importante (elle n’est ici que d’une centaine d’images).

 

J’ai pu mettre des noms sur les satellites grâce à l’excellent gratuiciel JUPITER 2, téléchargeable à cette adresse :

 

On peut grâce à lui faire des animations, voir où se trouve la Grande Tâche Rouge et connaître son passage au méridien les jours suivants, suivre la position des satellites sur plusieurs semaines et enregistrer ou imprimer les diagrammes, et bien d’autres choses… Son fonctionnement est relativement simple et est en supplément très bien expliqué sur le site de téléchargement.

 

En voici une copie d’écran, et un agrandissement de la partie satellites.

Jupiter 2 copie d'écran

Jupiter 2 placement satellites

 

Le prochain article sera sur l’observation cette même soirée de Jupiter, mais avec une barlow x5, où l'on aura beaucoup plus de détails que sur ces images. Dès que j’aurais terminé mes essais de traitement sur les films AVI pris cette nuit-là (environ 5 Go)...



Publié dans ASTRONOMIE

Commenter cet article