GRAVEUSE POUR CIRCUIT IMPRIME

Publié le par yvaton

J’en avais marre de remuer le bac à perchlorure de fer pendant la réalisation de la gravure des circuits imprimés : j’ai décidé de faire une graveuse à circuit imprimé moins chère que pas chère, avec du matos de récup’.

Il me restait un morceau de plaque de plexiglas de 6mm d’épaisseur, ça allait donc servir à faire le récipient à perchlorure.

Je l’ai calculé de façon à n’utiliser qu’un litre de solution de perchlorure (quantité standard). Je peux donc y mettre des plaques à graver de 13cm de large maxi, sur 13 à 14 cm : je fais très rarement des plaques de format supérieur, même pour ainsi dire jamais …

J’ai donc coupé à la scie sauteuse des plaques de plexi : 2 de 15x19 cm, 2 de 4x19 cm (qui seront prises en sandwich entre les deux plus grandes) et 1 plaque de 10x20 cm qui allait me servir de socle.

Pour avoir un assemblage correct, j’ai percé des trous avec la perceuse à colonne dans la tranche des petites plaques (4 dans le sens de la longueur et 1 à la base), que j’ai après taraudé à 3mm.

graveuse-résistance-21

 

graveuse-résistance-01

Les grandes plaques ont été percées dans l’épaisseur (4 trous de 3 mm de chaque côté et un avant trou pour chaque de façon à ce que la tête des vis soit à fleur, et aussi trois percements dans la tranche côté socle taraudé à 3 à chacune d’elles. Le socle a été percé à 3 avec avant trou pour les vis (1 percement centré sur les deux  petits côtés, et trois sur chaque grand côté). J’ai fait l’assemblage en mettant du silicone incolore sur les 3 tranches des petits côté et sur les tranches du bas des grands côtés, et le tout vissé avec des vis à métaux de 3 mm. Quelques photos seront plus explicites, car j’ai vu qu’il y en avait qui n’avait pas bien suivi !

Les photos de l’assemblage :

graveuse-résistance-07

 

graveuse-résistance-06

 

graveuse-résistance-03

 

graveuse-résistance-08

Pour remuer le perchlorure et activer la gravure, j’ai pensé à y mettre un « bulleur » qui allait faire aussi bien que moi dans le temps en train de remuer la « sauce » dans un bac. Un bout de tuyau à oxygène en caoutchouc HS (récupéré chez une personne qui a du mal à respirer, pas sur celui qu’elle était en train d’utiliser bien entendu !…), quelques trous de 2mm dedans sur la partie qui va être dans le fond de la graveuse et un bouchon siliconé : mon tube à bulle était fait. Il ne restait plus maintenant qu’à le coller au silicone dans le fond du récipient et le long d’un des coins en remontant. Une pince à linge et un bout de bois maintenu avec un serre-joint me le maintiendraient le temps que le silicone prenne.

 

graveuse-résistance-12

 

graveuse-résistance-10

Il n’y aurait plus qu’à lui mettre une pompe-bulleur d’aquarium en bout de tuyau pour provoquer les bulles qui allaient remuer le perchlorure. Manque de bol, je n’avais pas ce type de pompe dans mes archives, je me suis donc rabattu sur une petite pompe à pneus de voiture qui fonctionne sur le 12V de la batterie. Comme elle tournait beaucoup trop vite (ce n’était pas des vaguelettes dans le récipient mais un tsunami !), il a fallu que je la mette sur une alimentation réglable pour abaisser la tension et faire ainsi marcher le compresseur à très petite vitesse. Comme elle prenait quand même environ 3 ampères à bas régime, j’ai été obligée de la mettre sur l’alimentation 15A que j’ai faite pour alimenter le module Peltier de refroidissement de la webcam, car une alim 12V continu ordinaire type prise n’aurait déjà pas pu démarrer le moteur du compresseur et serait partie en fumée en deux coups de cuillères à pot. Le schéma de cette alimentation sera bientôt sur ce blog, pour les personnes que ça intéresseraient. J’ai aussi prévu une résistance de réchauffage du mélange de perchlorure, si la gravure venait à être plus longue (le perchlo perdant de son efficacité s’il est froid, et encore plus s’il a été utilisé à outrance). Je l’ai aussi bricolée avec les moyens du bord, et elle fera aussi l’objet d’un article dans peu de temps.


Pour terminer, les photos de la graveuse remplie de
perchlorure et les bulles :
graveuse-résistance B-02
La graveuse et le gonfleur en action :
graveuse-résistance B-01

 


Commenter cet article

eska 11/06/2011 19:15


peut on savoir quel type et marque de colle a été utilisé MERCI je debute


yvaton 06/07/2011 09:04



Bonjour,


Une cartouche de silicone ordinaire que l'on trouve dans les grandes surfaces suffit amplement pour effectuer le collage et l'étanchéité, jamais eu de fuites jusqu'à présent.


Amicalement,


Michel



Sylvain B 28/04/2011 01:38


Bonjour,
super le système
moi je fais de la gravure sur plexi
pas la peine de mordre les plaques
mais faut tout faire à la main.