Essai sur les Pléiades avec la SC3

Publié le par yvaton

 

En prévision d’une future mosaïque des Pléiades (M45), j’ai commencé des essais sur ce célèbre amas ouvert, joyau du ciel d’hiver. Ceci sans prétention aucune, car les résultats de ces essais ne sont pas à la hauteur de mes espérances, et il va y avoir pas mal de modifications à faire si je veux un résultat correct… Enfin c’est en essayant que le boulot rentre !

J’ai donc pris des photos parcellaires de cet amas avec la SC3 (dont le champ est de 19’ par 25’, par rapport au champ de l’objet  qui est de 100’ par 100’).


Le champ de la SC3 avec la 80ED, sur cette copie d’écran de Carte du Ciel :

Champ Pléiades

Avec les recouvrements nécessaires pour ajuster la mosaïque, cela devrait nécessiter environ une trentaine de séries de photos, à effectuer avec les mêmes temps de pose et à traiter avec les mêmes réglages… Mais je pense que je vais restreindre le nombre de séries, ne les consacrant qu’à la partie la plus intéressante de l’amas, celle où l’on peut voir les nébuleuses.

 

Les problèmes rencontrés :

Tout d’abord j’ai voulu me baser sur Carte du Ciel pour indiquer à la monture où aller avec le Go To, en l’envoyant sur une étoile qui me semblait correcte pour que l’image à prendre soit légèrement en recouvrement de la précédente… C’est valable pour une ou deux photos, car après on se mélange les pinceaux, même si on fait la liste des cibles sur un papier, bref c’est pas le top, car j’ai commencé à « m…er » à partir de la sixième série, qui n’avait plus de recouvrement avec les autres. Donc il sera nécessaire d’utiliser la fonction mosaïque d’EQMOD pour réaliser ce que je veux faire, je n’avais pas pu utiliser cette méthode à cause d’un méchant virus qui foutait le b..el à son ouverture, mais c’est arrangé…

Deuxième constatation, les poses de 90s à 70 de gain sont encore trop courtes pour faire ressortir correctement les nébuleuses entourant certaines étoiles de l’amas, surtout avec la 80ED qui n’a pas assez d’ouverture, donc va falloir que je fasse çà avec le Newton qui va me collecter 4 fois plus de lumière et en rajoutant sans doute un peu plus de temps de pose.  Mais là, le champ ne sera plus que de 15’ par 20’, ce qui va rallonger le nombre de séries de prises de vue…

Comme il faut aussi utiliser l’autoguidage pour des poses au dessus de 90s, ça risquerait de prendre un certain temps supplémentaire, surtout que celui-ci m’a gratifié de quelques plantages lors de ces essais… Bref, ça ne va pas être une partie de plaisir et je risquerais bien de passer une nuit complète sur le taf, même si tout va bien…

Un halo apparait aussi autour des étoiles particulièrement brillantes, sur certaines images, serait-ce un peu de buée sur l'optique, ou le capteur qui serait saturé ???

Je me tâte aussi au sujet des aigrettes qui vont être générées par l’araignée du Newton sur les étoiles particulièrement brillantes de l’amas, si j’utilise celui-ci pour les prises de vue : est-ce que ça va se raccorder convenablement sur la mosaïque faite avec Imerge, ou provoquer des erreurs d’ajustage ????  L’avenir me le dira…

 

Les quelques photos prises ce soir-là de début octobre sur les Pléiades, traitement Registax de deux à cinq images de 90s à gain 70 pour chaque série, car il y a eu du déchet, suite aux plantages de l’autoguidage :

résultat PLEIADES A 90s g 60

 

résultat PLEIADES B 90s g 60

 

résultat PLEIADES C 90s g 60

 

résultat PLEIADES D 90s g 60 

résultat PLEIADES E 90s g 60

 


Les mosaïques résultantes, la première faite avec les résultats Registax :

Mosaique Pléiades définitive

 


La deuxième avec le traitement DDP d’Iris pour essayer de faire ressortir les nébuleuses, mais c’est pas le top…Mosaique Pléiades définitive IRIS

 

 

Donc à revoir avec le matériel, la façon de procéder et les réglages en rapport, peut-être avant la fin de l’année, si le ciel veut bien se mettre de la partie, car ça craint ces temps-ci question météo…



Publié dans ASTRONOMIE

Commenter cet article