Mon matériel pour la macrophotographie et quelques essais...

Publié le par yvaton




Le banc de macroscopie, au début de mes essais. Il est équipé sur cette photo avec la webcam Philips SPC900, d'1 bague macro à visser, d'une petite allonge et d'un objectif de 50 mm
. Je me sers de deux Leds avec réflecteurs pour l'éclairage, elles vont se révéler un peu justes... La partie mécanique est tirée d'un statif de microscope BBT-Krauss, acheté 15 euros sur Ebay.

 

 

Une mouche morte m'a servi pour mes premiers essais de macro d'insectes. On peut voir l' aspect d'un oeil, d'une antenne et d'une patte dans l'album Macroscopie.

 

Ici avec la grande bague allonge. Le grossissement devient très important vu la longueur de cette bague, et la mise au point très difficile à faire. La profondeur de champ est de l'ordre du 10ème de milimètre, diaphragme fermé au maximum, et l'éclairage se révèle trop faible. On voit d'autres modèles de bagues-allonges à côté du statif. Elles sont faites avec des manchons et du tube PVC de 40 mm, avec dedans du papier Canson noir mat collé pour éviter des reflets intempestifs dans le tube.

 

 

La deuxième évolution du banc macro, avec deux flexibles pour l'éclairage. Ils sont constitués par deux petites torches à 5 leds blanches (achetées 1,50 € pièce dans une solderie) montées sur du fil électrique en 16 carré pour les flexibles. L'alimentation en 3,5 V est assurée par un transfo et un régulateur de tension ajustable.

 

 

J'y ai rajouté un comparateur sur la mise au point, comme on peut le voir ci-dessus. Comme la profondeur de champ est encore assez faible, même avec des allonges plus petites et le diaphragme fermé à fond, il me permet de prendre des séries d'images à plusieurs stades de la mise au point (avec Astrosnap comme logiciel d'acquisition) et je les empile (registration) avec le logiciel Registax 4.

J'avais à cette époque essayé de bidouiller un support réglable en x et en y pour mettre les sujets à observer, fait d'un petit plateau en plastique blanc articulé sur des morceaux de goulotte électrique coulissant l'un dans l'autre et légèrement graissés. C'était une amélioration par rapport à avant, car j'étais obligé de bouger le sujet avec un cure-dent pour le mettre à place devant l'objectif, mais c'était pas encore le top...

 

 

Ici, j'ai mis un oculaire de lunette astronomique sur le banc macro, ce qui me fait une loupe extra ! Il y a un capteur numérique de camescope sur le plateau d'observation... Que l'on peut voir à deux étapes de grossissement sur les photos suivantes :

 

 

 

 

Et enfin, les dernières transformations du banc de macrophotographie ... J'y ai rajouté une binoculaire avec une sortie photo (trinoculaire), on voit ici l'EOS 300D Canon en position, monté sur un adaptateur en PVC, car bien entendu ce n'est pas du 42 photo habituel sur la bino, ça aurait été trop simple !!! mais un pas de grosso modo 43 mm, donc il a fallu encore "bidouiller" quelque chose pour mettre l'appareil.

 

 

Ici, un perce-oreille sur la platine ...

 

J'ai aussi adapté un autre type d'éclairage et il y a maintenant un réglage millimétrique en X/Y sur la platine porte-objet : un régal !



Et des 3 photos webcam brutes à différents paliers de mise au point : début, milieu et fin. J'ai fait ici 10 paliers de 0,20 mm chacun, et j'ai fait la registration du tout (250 photos environ, donc 25 par palier) avec Registax 4 des "pinces" de ce perce-oreille.

 

DEBUT DE LA MISE AU POINT :

 

MILIEU DE LA MISE AU POINT :

 

FIN DE LA MISE AU POINT :

 

 

ET LE RESULTAT, QUI DEMANDE A ETRE RETRAVAILLE AVEC GIMP ...



Et ici le résultat des dix paliers traités chacun à part par Registax, et empilés avec CombineZ5, un petit logiciel gratuit que je viens de trouver sur le web, spécialisé pour la profondeur de champ. Ceci est le premier essai que je fais avec CombineZ5, et, ma foi, c'est loin d'être moche, surtout qu'il n'y a pas de traitement Gimp ou Photoshop de fait !

 

POUR COMPARAISON, LES PINCES AVEC L'EOS (que j'ai défiltré pour l'astro, ce qui explique cette dominante rouge)

 

et la tête du même perce-oreille toujours avec l'EOS 300D :


Ces dernières photos ont été prises avec un éclairage halogène, ce qui explique aussi la dominante rouge ainsi que les espèces de cercles que l'on voit sur le support en papier à dessin. J'ai l'intention de remplacer ces deux halogènes sur flexibles par des lampes à Leds de 3 W/220V, pour éviter ce genre de désagrément. Comme elles valent 15 euros pièce, je vais attendre un peu ...



Commenter cet article

grelots 20/11/2008 16:59

effectivement très sympas...

grelots 20/11/2008 06:57

sympa ton materiel..
Bonne journée
JM

yvaton 20/11/2008 16:28



Ok, mais il n'y avait qu'une photo !!! Tu peux y aller faire un tour maintenant, je viens de mettre la dernière main sur cet article, il y aura beaucoup plus de chose à voir !